WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 96: Affaires parisiennes d' Alfred de Vigny

Alfred de Vigny Collection

by Artcurial

15 November 2016

Paris, France

Live Auction
Past Lot
Looking for the realised and estimated price?

Description:
Affaires parisiennes d' Alfred de Vigny
[Vers 1830-1863].
Ens. plusieurs centaines de p. in-12, in-8, in-4 et in-folio (dimensions diverses).

Important ensemble de documents relatifs aux affaires parisiennes d'Alfred de Vigny. Il comprend notamment des documents relatifs à la location de l'appartement de la rue des Écuries d'Artois (baux, état des lieux, quittances, etc.), des factures de travaux réalisés dans cet appartement et de très nombreuses factures des différents fournisseurs de la famille Vigny (épiciers, ébénistes, tapissiers, tailleurs, chapeliers, joailliers, libraires, relieurs, pharmaciens, etc.), des documents de l'administration fiscale, des relevés bancaires, des documents comptables et, principalement, une foisonnante correspondance entre Vigny et les propriétaires de l'immeuble où il habita à partir de 1838, ses banquiers (Joseph et Gustave Despéroux à Angoulême et, à Paris, Bechet, Dethomas et Cie et surtout James de Rothschild avec lequel le poète correspondait personnellement), ses avoués (Roubo et son successeur Émile Caron, Chauvelot, Adolphe Breulier, etc.) et ses notaires, notamment Henri-Camille Lamy et Philippe Dentend. Ce dernier, fils naturel du duc de Montpensier et notaire de la famille d'Orléans, échangea avec Vigny une correspondance assidue et très riche.
Cet ensemble exceptionnel de documents offre ainsi un éclairage peu commun sur la vie quotidienne et les affaires personnelles d'une figure de la littérature française et de la société parisienne de la monarchie de Juillet et du Second Empire.
Quelques manques, déchirures, pliures et taches, certains atteignant le texte.
On y joint le catalogue manuscrit d'une bibliothèque non identifiée (in-4, demi-veau retourné vert, un peu défraichi). Les listes d'ouvrages, qui sont répartis par thèmes et par formats, sont arrêtées au 31 décembre 1831 avec l'indication du nombre de volumes et de leur valeur globale estimée. Si aucune indication précise ne permet d'être certain que la bibliothèque décrite est celle de l'appartement du poète, une annotation autographe de celui-ci le laisse penser. En effet, face à un Manuel d'instruction criminelle, Vigny a écrit au crayon noir : "[à ?] se défaire quand on le trouvera".

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Bibliographie :
Madeleine Ambrière, Nathalie Basset, Loïc Chotard et Jean Sangnier, Alfred de Vigny et les siens : documents inédits, 1989, p. 299-343.




Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)