WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 17: Charles-Antoine Coypel Paris, 1694 - 1752 La Vierge veillant sur le sommeil de l''Enfant Jésus Huile sur toile

Old Master & 19th Century Art

by Artcurial

14 November 2016

Paris, France

Live Auction

Charles-Antoine Coypel (1694-1752) Please Register/Login to access your Invaluable Alerts

Past Lot
Looking for the realised and estimated price?

Description: Charles-Antoine Coypel Paris, 1694 - 1752
La Vierge veillant sur le sommeil de l''Enfant Jésus
Huile sur toile
Signée ''Charles Coypel'' en bas au centre

The Virgin watching over the sleeping infant Jesus, oil on canvas, signed, by C.-A. Coypel
h: 60 w: 50 cm

Provenance : Peint vers 1738-1739 pour le petit appartement de la reine Marie Leszczynska à Versailles, mentionné dans le ''Memoire des Ouvrages de Peinture faits au Chateau de Versailles dans le petit appartement de la Reyne par Charles Coypel [...] pendant les Années 1738, et 1739'' : "Un autre Tableau represantant le Christ dans le Berceau ; la Vierge assise vis a vis a les yeux levez vers le Ciel et les mains Etendues remercie le Ciel du bon heur quelle [a] d avoir donne la naissance au [fils] de Dieu. St Jean Baptiste paroist jouer avec l''Enfant divin a costé du berceau sont deux petits anges en Contemplation et plusieurs Cherubins sont en adoration dans Une gloire qui termine le haut du Tableau" (Archives nationales, O1 1921B) ;
Payé 1 400 livres avec d''autres travaux le 15 avril 1739 (Archives nationales, O1 2239, ''Registre des Bâtimens du Roy - Année 1739'', fol. 24 R°) ;
Vente anonyme ; Londres, Bonhams, 8 juillet 2009, n° 37 ;
Acquis lors de cette vente par l''actuel propriétaire ;
Collection particulière, Italie

Bibliographie : Fernand Engerand, "Les commandes officielles de tableaux au XVIIIe siècle - Charles Coypel", in ''La Chronique des Arts et de la Curiosité'', 1896, p. 325
Fernand Engerand, ''Inventaire des tableaux commandés et achetés par la direction des Bâtiments du Roi (1709-1792)'', Paris, 1901, p. 131
Irène Jamieson, ''Charles-Antoine Coypel, premier peintre de Louis XV et auteur dramatique (1694-1752)'', Paris, 1930, p. 17
Thierry Lefrançois, ''Charles Coypel. Peintre du roi (1694-1752)'', Paris, 1994, p. 308-309, n° P. 192
Xavier Salmon, ''Parler à l''âme et au coeur. La peinture selon Marie Leszczynska'', cat. exp. château de Fontainebleau, 2011, p. 51-52, fig. 26

Commentaire : En 1725, lorsque Marie Leszczynska épouse Louis XV et arrive à Versailles, le palais n''avait pas abrité de souveraine depuis la mort de Marie-Thérèse plus de quarante ans auparavant. Les appartements de la reine, occupés par des princesses de rang inférieur, avaient peu à peu été réduits au profit de ceux du roi et des travaux furent entrepris avant son arrivée pour lui offrir un espace digne de son rang à la cour. Situés au premier étage de l''aile sud du château, ses appartements sont alors constitués du Grand appartement de la reine, espace public composé d''une enfilade de salons parallèle à celui du roi localisé dans l''aile Nord, et de cabinets privés derrière ce grand appartement. Les grossesses successives de Marie Leszczynska ne lui permettent guère de s''éloigner de Versailles, et l''évolution du rôle de la reine à la cour ainsi que son tempérament la portent à apprécier le confort de la sphère privée1.

De nouveaux aménagements sont donc entrepris à la fin des années 1730 et firent l''objet de commandes pour le décor des différents cabinets. Parmi les peintres appelés à travailler à l''embellissement du petit appartement de la reine, Charles-Antoine Coypel fut le favori de Marie Leszczynska, comme en atteste nombre important de commandes apparaissant dans les comptes des Bâtiments du roi. Les tableaux qu''il réalise pour la reine représentent pour la plupart des sujets religieux dont elle aimait à s''entourer, comme la Vierge veillant sur le sommeil de l''enfant Jésus que nous présentons, signalée dans les appartements de la reine à Versailles et récemment réapparue.
Charles-Antoine Coypel a ici repris une composition élaborée en 1725 et reprise en 1738, aujourd''hui conservée au musée de Cholet², en y apportant quelques variantes, ajoutant notamment deux chérubins et un angelot à gauche du berceau du Christ. Décrit comme " St Jean Baptiste " dans le ''Memoire des Ouvrages de Peinture faits au Chateau de Versailles dans le petit appartement de la Reyne par Charles Coypel (…) pendant les années 1738, et 1739'', cette figure a ensuite été transformée par l''artiste en angelot ailé et nu. Les traces brunes que l''on distingue sur son épaule, son dos et le haut de ses jambes sont celles de la peau de bête dont était revêtu le petit saint Jean Baptiste.
Une grande douceur émane de cette composition et sa simplicité devait certainement répondre à la dévotion de Marie Leszczynska et à son goût pour une peinture parlant "à l''âme et au coeur3". Les deux figures de la Vierge et du Christ se présentent à nous dans une atmosphère familière. Nul nimbe ne vient ici les couronner au sein de cette pièce aux sobres dalles et murs de pierres, meublée du seul berceau tressé de l''enfant Jésus. La Vierge, figure pleine de retenue et de grâce, désigne d''un geste de la main son Enfant endormi et lève un regard de louange vers le ciel.
Cette charmante scène de dévotion privée nous permet de mieux appréhender les goûts d''une souveraine longtemps éclipsée par la forte personnalité de Madame de Pompadour, mais qui fit preuve d''un talent très sûr et éclairé pour s''entourer des œuvres des meilleurs artistes de son temps.

1. Au sujet de l''aménagement des appartements de Marie Leszczynska au sein des différentes demeures royales, voir Manuel Lalanne, " L''appartement de Marie Leszczy?ska (1725-1768) ", in ''Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles'' [En ligne], mis en ligne le 21 décembre 2012
2. Th. Lefrançois, ''op. cit.'', p. 306-307, n° P. 190
3. Nous citons ici le titre de la récente exposition consacrée au goût de la reine Marie Leszczynska organisée au château de Fontainebleau en 2011, voir ''op. cit.''



Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)