WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 349: Globe terrestre de 15 cm. (6 once) de diamètre par Vincenzo Coronelli, vers 1693. Papier imprimé, coloré et verni monté sur une sphère de bois ; pied en bois tourné. D. (globe) 15 cm., D. total 24.5 cm., H. 28 cm. Dédicace : ‘Hos Globos Terracqueum, ac Coelestem dicat, et donat R[everendissi[mo] P. D. Sigismundo Pollitio a Placentia Praeposito Generali Monachorum Eremitorum S[ancti] Hyeronimi Congreg[atio] Lombardiæ P[ater] M[agis - ter] Coronelli Cosmographus P[ublicus].’ (Ces globes céleste et terrestre sont offerts et dédiés à Plaisance au très révé - rend père Sigismund Polittio, général de l’ordre des moines érémitiques de l’ordre de St Jérôme en Lombardie, par le père magister Coronelli, cosmographe publique). Globe d’une échelle de 1 : 85 000 000 écrit en Italien sur douze fuseaux allant de pôle à pôle. Les méridiens sont placés tous les 5° à partir de l’Île de Fer, les parallèles sont dessinés tous les 5° et les tropiques, cercles polaires, l’écliptique, l’équateur sont marqués et gradués, ainsi que plusieurs tracés de navigations. Etant donné sa petitesse, si la plupart des régions et pays sont nommés, il y a peu de villes indiqués. La Californie est présenté en île. Blason de Cardinal dans l’Océan Indien. A côté de l’Australie est signalé, la latitude correspondante, l’antipode de Venise, ‘Patria dell Autore’. Le globe est monté par un anneau méridien en laiton divisé à 1° en quatre quadrants de 90° dans un pied en bois tour - né à quatre colonnes torsadées. Le cercle horaire en laiton, gradué I à XII x 2, manque son index. La table d’horizon octogonale porte un calendrier zodiacal augmenté des noms des saints, et des points cardinaux avec les noms des vents correspondants. Vendu à l’époque par Coronelli pour 31 lire vénitiennes, ce modèle de 6 pouces (15/16 cm.) est devenu très rare. Un seul exemplaire monté est recensé par Bonelli (Collection Tomba, Milan), et un autre par Bonasero. Les fuseaux pour ce globe, comme pour tous les autres globes de Coronelli, sont imprimés dans le Libro dei Globi, Venise 1697, (rééditions 1699, 1705), le dixième volume de son AtlanteVeneto ; quelques jeux de fuseaux non-monté sont connu (British Library, Londres ; collection Rudolph Schmidt, Vienna ; l’Université de Leyde). La monture des fuseaux sur une sphère en bois massif est peu courante. Néanmoins, au XVIe et XVIIe siècles on trouve quelques exemples de ce procédé, utilisé normalement pour des globes de petite taille. Avec un globe de 15 cm. diamètre, on approche la limite supérieure pour ce type de technique. Une sphère plus grande devient trop lourde pour être mani - pulée facilement, et présente également un risque de retrait et de fissures. En très bel état restauré. Bibliographie : Francesco Bonasero, ‘Vincenzo Coronelli, Geografo, Cartografo, Costruttore di Globi’, Miscellanea Franciscana, li 1951. Maria Luisa Bonelli, Catalogo dei globi antichi conservati in Italia : Fasciculo 2, I Globi diVincenzo coronelli, Florence 1960, 99. Matteo Fiorini, Sferi terrestri e celesti di autore Italiano oppure fatte o conservate in Italia, Rome 1898, 360. Edward Luther Stevenson, Terrestrial and Celestial Globes, their History and Construction..., 2 vols New Haven 1921, ii 119.

Marine et Voyages

by Leclere - Maison de ventes

29 October 2016

Marseille, France

Live Auction
Sold
  • Globe terrestre de 15 cm. (6 once) de diamètre par Vincenzo Coronelli, vers 1693. Papier imprimé, coloré et verni monté sur une sphère de bois ; pied en bois tourné. D. (globe) 15 cm., D. total 24.5 cm., H. 28 cm.   Dédicace : ‘Hos Globos Terracqueum, ac Coelestem dicat, et donat R[everendissi[mo] P. D. Sigismundo Pollitio a Placentia Praeposito Generali Monachorum Eremitorum S[ancti] Hyeronimi Congreg[atio] Lombardiæ P[ater] M[agis   - ter] Coronelli Cosmographus P[ublicus].’ (Ces globes céleste et terrestre sont offerts et dédiés à Plaisance au très révé   - rend père Sigismund Polittio, général de l’ordre des moines érémitiques de l’ordre de St Jérôme en Lombardie, par le père magister Coronelli, cosmographe publique).   Globe d’une échelle de 1 : 85 000 000 écrit en Italien sur douze fuseaux allant de pôle à pôle. Les méridiens sont placés tous les 5° à partir de l’Île de Fer, les parallèles sont dessinés tous les 5° et les tropiques, cercles polaires, l’écliptique, l’équateur sont marqués et gradués, ainsi que plusieurs tracés de navigations. Etant donné sa petitesse, si la plupart des régions et pays sont nommés, il y a peu de villes indiqués. La Californie est présenté en île. Blason de Cardinal dans l’Océan Indien. A côté de l’Australie est signalé, la latitude correspondante, l’antipode de Venise, ‘Patria dell Autore’. Le globe est monté par un anneau méridien en laiton divisé à 1° en quatre quadrants de 90° dans un pied en bois tour   - né à quatre colonnes torsadées. Le cercle horaire en laiton, gradué I à XII x 2, manque son index. La table d’horizon octogonale porte un calendrier zodiacal augmenté des noms des saints, et des points cardinaux avec les noms des vents correspondants.   Vendu à l’époque par Coronelli pour 31 lire vénitiennes, ce modèle de 6 pouces (15/16 cm.) est devenu très rare. Un seul exemplaire monté est recensé par Bonelli (Collection Tomba, Milan), et un autre par Bonasero. Les fuseaux pour ce globe, comme pour tous les autres globes de Coronelli, sont imprimés dans le Libro dei Globi, Venise 1697, (rééditions 1699, 1705), le dixième volume de son AtlanteVeneto ; quelques jeux de fuseaux non-monté sont connu (British Library, Londres ; collection Rudolph Schmidt, Vienna ; l’Université de Leyde).   La monture des fuseaux sur une sphère en bois massif est peu courante. Néanmoins, au XVIe et XVIIe siècles on trouve quelques exemples de ce procédé, utilisé normalement pour des globes de petite taille. Avec un globe de 15 cm. diamètre, on approche la limite supérieure pour ce type de technique. Une sphère plus grande devient trop lourde pour être mani   - pulée facilement, et présente également un risque de retrait et de fissures.   En très bel état restauré.   Bibliographie : Francesco Bonasero, ‘Vincenzo Coronelli, Geografo, Cartografo, Costruttore di Globi’, Miscellanea Franciscana, li 1951. Maria Luisa Bonelli, Catalogo dei globi antichi conservati in Italia : Fasciculo 2, I Globi diVincenzo coronelli, Florence 1960, 99. Matteo Fiorini, Sferi terrestri e celesti di autore Italiano oppure fatte o conservate in Italia, Rome 1898, 360. Edward Luther Stevenson, Terrestrial and Celestial Globes, their History and Construction..., 2 vols New Haven 1921, ii 119.
  • Globe terrestre de 15 cm. (6 once) de diamètre par Vincenzo Coronelli, vers 1693. Papier imprimé, coloré et verni monté sur une sphère de bois ; pied en bois tourné. D. (globe) 15 cm., D. total 24.5 cm., H. 28 cm.   Dédicace : ‘Hos Globos Terracqueum, ac Coelestem dicat, et donat R[everendissi[mo] P. D. Sigismundo Pollitio a Placentia Praeposito Generali Monachorum Eremitorum S[ancti] Hyeronimi Congreg[atio] Lombardiæ P[ater] M[agis   - ter] Coronelli Cosmographus P[ublicus].’ (Ces globes céleste et terrestre sont offerts et dédiés à Plaisance au très révé   - rend père Sigismund Polittio, général de l’ordre des moines érémitiques de l’ordre de St Jérôme en Lombardie, par le père magister Coronelli, cosmographe publique).   Globe d’une échelle de 1 : 85 000 000 écrit en Italien sur douze fuseaux allant de pôle à pôle. Les méridiens sont placés tous les 5° à partir de l’Île de Fer, les parallèles sont dessinés tous les 5° et les tropiques, cercles polaires, l’écliptique, l’équateur sont marqués et gradués, ainsi que plusieurs tracés de navigations. Etant donné sa petitesse, si la plupart des régions et pays sont nommés, il y a peu de villes indiqués. La Californie est présenté en île. Blason de Cardinal dans l’Océan Indien. A côté de l’Australie est signalé, la latitude correspondante, l’antipode de Venise, ‘Patria dell Autore’. Le globe est monté par un anneau méridien en laiton divisé à 1° en quatre quadrants de 90° dans un pied en bois tour   - né à quatre colonnes torsadées. Le cercle horaire en laiton, gradué I à XII x 2, manque son index. La table d’horizon octogonale porte un calendrier zodiacal augmenté des noms des saints, et des points cardinaux avec les noms des vents correspondants.   Vendu à l’époque par Coronelli pour 31 lire vénitiennes, ce modèle de 6 pouces (15/16 cm.) est devenu très rare. Un seul exemplaire monté est recensé par Bonelli (Collection Tomba, Milan), et un autre par Bonasero. Les fuseaux pour ce globe, comme pour tous les autres globes de Coronelli, sont imprimés dans le Libro dei Globi, Venise 1697, (rééditions 1699, 1705), le dixième volume de son AtlanteVeneto ; quelques jeux de fuseaux non-monté sont connu (British Library, Londres ; collection Rudolph Schmidt, Vienna ; l’Université de Leyde).   La monture des fuseaux sur une sphère en bois massif est peu courante. Néanmoins, au XVIe et XVIIe siècles on trouve quelques exemples de ce procédé, utilisé normalement pour des globes de petite taille. Avec un globe de 15 cm. diamètre, on approche la limite supérieure pour ce type de technique. Une sphère plus grande devient trop lourde pour être mani   - pulée facilement, et présente également un risque de retrait et de fissures.   En très bel état restauré.   Bibliographie : Francesco Bonasero, ‘Vincenzo Coronelli, Geografo, Cartografo, Costruttore di Globi’, Miscellanea Franciscana, li 1951. Maria Luisa Bonelli, Catalogo dei globi antichi conservati in Italia : Fasciculo 2, I Globi diVincenzo coronelli, Florence 1960, 99. Matteo Fiorini, Sferi terrestri e celesti di autore Italiano oppure fatte o conservate in Italia, Rome 1898, 360. Edward Luther Stevenson, Terrestrial and Celestial Globes, their History and Construction..., 2 vols New Haven 1921, ii 119.
  • Globe terrestre de 15 cm. (6 once) de diamètre par Vincenzo Coronelli, vers 1693. Papier imprimé, coloré et verni monté sur une sphère de bois ; pied en bois tourné. D. (globe) 15 cm., D. total 24.5 cm., H. 28 cm.   Dédicace : ‘Hos Globos Terracqueum, ac Coelestem dicat, et donat R[everendissi[mo] P. D. Sigismundo Pollitio a Placentia Praeposito Generali Monachorum Eremitorum S[ancti] Hyeronimi Congreg[atio] Lombardiæ P[ater] M[agis   - ter] Coronelli Cosmographus P[ublicus].’ (Ces globes céleste et terrestre sont offerts et dédiés à Plaisance au très révé   - rend père Sigismund Polittio, général de l’ordre des moines érémitiques de l’ordre de St Jérôme en Lombardie, par le père magister Coronelli, cosmographe publique).   Globe d’une échelle de 1 : 85 000 000 écrit en Italien sur douze fuseaux allant de pôle à pôle. Les méridiens sont placés tous les 5° à partir de l’Île de Fer, les parallèles sont dessinés tous les 5° et les tropiques, cercles polaires, l’écliptique, l’équateur sont marqués et gradués, ainsi que plusieurs tracés de navigations. Etant donné sa petitesse, si la plupart des régions et pays sont nommés, il y a peu de villes indiqués. La Californie est présenté en île. Blason de Cardinal dans l’Océan Indien. A côté de l’Australie est signalé, la latitude correspondante, l’antipode de Venise, ‘Patria dell Autore’. Le globe est monté par un anneau méridien en laiton divisé à 1° en quatre quadrants de 90° dans un pied en bois tour   - né à quatre colonnes torsadées. Le cercle horaire en laiton, gradué I à XII x 2, manque son index. La table d’horizon octogonale porte un calendrier zodiacal augmenté des noms des saints, et des points cardinaux avec les noms des vents correspondants.   Vendu à l’époque par Coronelli pour 31 lire vénitiennes, ce modèle de 6 pouces (15/16 cm.) est devenu très rare. Un seul exemplaire monté est recensé par Bonelli (Collection Tomba, Milan), et un autre par Bonasero. Les fuseaux pour ce globe, comme pour tous les autres globes de Coronelli, sont imprimés dans le Libro dei Globi, Venise 1697, (rééditions 1699, 1705), le dixième volume de son AtlanteVeneto ; quelques jeux de fuseaux non-monté sont connu (British Library, Londres ; collection Rudolph Schmidt, Vienna ; l’Université de Leyde).   La monture des fuseaux sur une sphère en bois massif est peu courante. Néanmoins, au XVIe et XVIIe siècles on trouve quelques exemples de ce procédé, utilisé normalement pour des globes de petite taille. Avec un globe de 15 cm. diamètre, on approche la limite supérieure pour ce type de technique. Une sphère plus grande devient trop lourde pour être mani   - pulée facilement, et présente également un risque de retrait et de fissures.   En très bel état restauré.   Bibliographie : Francesco Bonasero, ‘Vincenzo Coronelli, Geografo, Cartografo, Costruttore di Globi’, Miscellanea Franciscana, li 1951. Maria Luisa Bonelli, Catalogo dei globi antichi conservati in Italia : Fasciculo 2, I Globi diVincenzo coronelli, Florence 1960, 99. Matteo Fiorini, Sferi terrestri e celesti di autore Italiano oppure fatte o conservate in Italia, Rome 1898, 360. Edward Luther Stevenson, Terrestrial and Celestial Globes, their History and Construction..., 2 vols New Haven 1921, ii 119.
  • Globe terrestre de 15 cm. (6 once) de diamètre par Vincenzo Coronelli, vers 1693. Papier imprimé, coloré et verni monté sur une sphère de bois ; pied en bois tourné. D. (globe) 15 cm., D. total 24.5 cm., H. 28 cm.   Dédicace : ‘Hos Globos Terracqueum, ac Coelestem dicat, et donat R[everendissi[mo] P. D. Sigismundo Pollitio a Placentia Praeposito Generali Monachorum Eremitorum S[ancti] Hyeronimi Congreg[atio] Lombardiæ P[ater] M[agis   - ter] Coronelli Cosmographus P[ublicus].’ (Ces globes céleste et terrestre sont offerts et dédiés à Plaisance au très révé   - rend père Sigismund Polittio, général de l’ordre des moines érémitiques de l’ordre de St Jérôme en Lombardie, par le père magister Coronelli, cosmographe publique).   Globe d’une échelle de 1 : 85 000 000 écrit en Italien sur douze fuseaux allant de pôle à pôle. Les méridiens sont placés tous les 5° à partir de l’Île de Fer, les parallèles sont dessinés tous les 5° et les tropiques, cercles polaires, l’écliptique, l’équateur sont marqués et gradués, ainsi que plusieurs tracés de navigations. Etant donné sa petitesse, si la plupart des régions et pays sont nommés, il y a peu de villes indiqués. La Californie est présenté en île. Blason de Cardinal dans l’Océan Indien. A côté de l’Australie est signalé, la latitude correspondante, l’antipode de Venise, ‘Patria dell Autore’. Le globe est monté par un anneau méridien en laiton divisé à 1° en quatre quadrants de 90° dans un pied en bois tour   - né à quatre colonnes torsadées. Le cercle horaire en laiton, gradué I à XII x 2, manque son index. La table d’horizon octogonale porte un calendrier zodiacal augmenté des noms des saints, et des points cardinaux avec les noms des vents correspondants.   Vendu à l’époque par Coronelli pour 31 lire vénitiennes, ce modèle de 6 pouces (15/16 cm.) est devenu très rare. Un seul exemplaire monté est recensé par Bonelli (Collection Tomba, Milan), et un autre par Bonasero. Les fuseaux pour ce globe, comme pour tous les autres globes de Coronelli, sont imprimés dans le Libro dei Globi, Venise 1697, (rééditions 1699, 1705), le dixième volume de son AtlanteVeneto ; quelques jeux de fuseaux non-monté sont connu (British Library, Londres ; collection Rudolph Schmidt, Vienna ; l’Université de Leyde).   La monture des fuseaux sur une sphère en bois massif est peu courante. Néanmoins, au XVIe et XVIIe siècles on trouve quelques exemples de ce procédé, utilisé normalement pour des globes de petite taille. Avec un globe de 15 cm. diamètre, on approche la limite supérieure pour ce type de technique. Une sphère plus grande devient trop lourde pour être mani   - pulée facilement, et présente également un risque de retrait et de fissures.   En très bel état restauré.   Bibliographie : Francesco Bonasero, ‘Vincenzo Coronelli, Geografo, Cartografo, Costruttore di Globi’, Miscellanea Franciscana, li 1951. Maria Luisa Bonelli, Catalogo dei globi antichi conservati in Italia : Fasciculo 2, I Globi diVincenzo coronelli, Florence 1960, 99. Matteo Fiorini, Sferi terrestri e celesti di autore Italiano oppure fatte o conservate in Italia, Rome 1898, 360. Edward Luther Stevenson, Terrestrial and Celestial Globes, their History and Construction..., 2 vols New Haven 1921, ii 119.
Looking for the realised and estimated price?

Description: Globe terrestre de 15 cm. (6 once) de diamètre par Vincenzo Coronelli, vers 1693. Papier imprimé, coloré et verni monté sur une sphère de bois ; pied en bois tourné. D. (globe) 15 cm., D. total 24.5 cm., H. 28 cm.
Dédicace : ‘Hos Globos Terracqueum, ac Coelestem dicat, et donat R[everendissi[mo] P. D. Sigismundo Pollitio a Placentia Praeposito Generali Monachorum Eremitorum S[ancti] Hyeronimi Congreg[atio] Lombardiæ P[ater] M[agis
- ter] Coronelli Cosmographus P[ublicus].’ (Ces globes céleste et terrestre sont offerts et dédiés à Plaisance au très révé
- rend père Sigismund Polittio, général de l’ordre des moines érémitiques de l’ordre de St Jérôme en Lombardie, par le père magister Coronelli, cosmographe publique).
Globe d’une échelle de 1 : 85 000 000 écrit en Italien sur douze fuseaux allant de pôle à pôle. Les méridiens sont placés tous les 5° à partir de l’Île de Fer, les parallèles sont dessinés tous les 5° et les tropiques, cercles polaires, l’écliptique, l’équateur sont marqués et gradués, ainsi que plusieurs tracés de navigations. Etant donné sa petitesse, si la plupart des régions et pays sont nommés, il y a peu de villes indiqués. La Californie est présenté en île. Blason de Cardinal dans l’Océan Indien. A côté de l’Australie est signalé, la latitude correspondante, l’antipode de Venise, ‘Patria dell Autore’. Le globe est monté par un anneau méridien en laiton divisé à 1° en quatre quadrants de 90° dans un pied en bois tour
- né à quatre colonnes torsadées. Le cercle horaire en laiton, gradué I à XII x 2, manque son index. La table d’horizon octogonale porte un calendrier zodiacal augmenté des noms des saints, et des points cardinaux avec les noms des vents correspondants.
Vendu à l’époque par Coronelli pour 31 lire vénitiennes, ce modèle de 6 pouces (15/16 cm.) est devenu très rare. Un seul exemplaire monté est recensé par Bonelli (Collection Tomba, Milan), et un autre par Bonasero. Les fuseaux pour ce globe, comme pour tous les autres globes de Coronelli, sont imprimés dans le Libro dei Globi, Venise 1697, (rééditions 1699, 1705), le dixième volume de son AtlanteVeneto ; quelques jeux de fuseaux non-monté sont connu (British Library, Londres ; collection Rudolph Schmidt, Vienna ; l’Université de Leyde).
La monture des fuseaux sur une sphère en bois massif est peu courante. Néanmoins, au XVIe et XVIIe siècles on trouve quelques exemples de ce procédé, utilisé normalement pour des globes de petite taille. Avec un globe de 15 cm. diamètre, on approche la limite supérieure pour ce type de technique. Une sphère plus grande devient trop lourde pour être mani
- pulée facilement, et présente également un risque de retrait et de fissures.
En très bel état restauré. Bibliographie : Francesco Bonasero, ‘Vincenzo Coronelli, Geografo, Cartografo, Costruttore di Globi’, Miscellanea Franciscana, li 1951. Maria Luisa Bonelli, Catalogo dei globi antichi conservati in Italia : Fasciculo 2, I Globi diVincenzo coronelli, Florence 1960, 99. Matteo Fiorini, Sferi terrestri e celesti di autore Italiano oppure fatte o conservate in Italia, Rome 1898, 360. Edward Luther Stevenson, Terrestrial and Celestial Globes, their History and Construction..., 2 vols New Haven 1921, ii 119.

Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)