WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 1: HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -

Automobiles de Collection - Motocars

by Leclere - Maison de ventes

23 October 2016

Marseille, France

Live Auction
Sold
  • HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -
  • HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -
  • HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -
  • HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -
  • HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -
  • HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -
  • HRD Vincent - 1000 Rapide - Année : - 1949 -
   
Looking for the realised and estimated price?

Description: Marque : HDR Vincent
Modèle : 1000 Rapide
Année : 1949
Nombre de places : 2
Nombre de cylindres : 2
Cylindrée (cm3) : 997
Puissance (ch) : 45
Compteur : 7928 km
Vitesse maximale (km/h) : 177
Production (nbre exemplaires) : 2 777
N° de série : R4144

Condition Report: S’il est une moto qui fit rêver c’est bien la « 1000 Vincent ». Sa cylindrée d’abord et surtout sa beauté. L’esthétique faisait partie des gênes des HRD Vincent. C’est pendant sa longue captivité en Allemagne à partir de 1917 que l’aviateur Howard Raymond Davies imagine la moto parfaite. Pour construire la machine née de ses rêves de prisonnier, il s’associe à E. J. Massey en 1924 et fonde HRD. La machine qu’il a conçue est belle - l’esthétique est partie intégrante de la perfection imaginée par Davis – et techniquement en avance sur son temps. Équipée d’un moteur JAP de 500 cm3, elle remporte le Tourist Trophy dès 1925. Mais la rachetée par Ernie Humpfries. C’est en 1928 qu’arrive Philip Vincent. Il n’a que 19 ans, est passionné de mécanique, a fait des études d’ingénieur en mécanique au King’s College à Cambridge et, à 17 ans, a déjà conçu un cadre de moto à suspension triangulaire de son cru. Aidé par son père, il rachète la marque HRD, aussitôt rebaptisée Vincent HRD. L’ingénieur australien Phil Irving rejoint l’équipe Vincent en 1931. Il sera à l’origine du cadre Diamond, plus léger, et crée le bicylindre de 998 cm³. La légende voudrait qu’il soit né de la superposition fortuite de deux plans de moteur 500 cm3. Développant 45 ch, il est associé à une boîte à quatre rapports avec sélecteur au pied et propulse la nouvelle HRD Vincent Rapide, présentée en 1936. Elle inaugure une nouvelle suspension arrière cantilever qui sera utilisée sur toutes les Vincent jusqu’en 1955. La mythique Black Shadow est présentée en 1948. C’est grosso modo une Rapide dont le moteur et la boîte de vitesse reçoivent un traitement noir. Le polissage des pièces internes du moteur et de la boîte a permis de gagner quelques chevaux. Ce sera la première moto de série à dépasser les 200 km/h. Elle sera suivie de la spectaculaire Black Lightning. Il s’agit d’une Black Shadow préparée pour la course, débarrassée de tous les accessoires réglementaires et des éléments de confort,au maximum. Le moteur est poussé à 70 ch. Seulement 31 exemplaires de la Black Lightning seront construits, dont les succès en course formeront la légende de Vincent. À la suite d’un record établi par l’Américain Rollie Free en 1948 à 252 km/h, sur une Vincent Black Lightning sans compresseur, la marque adopte sans complexe le slogan « La moto de série la plus rapide du monde.Malheureusement, en 1955, Philip Vincent annonce qu’il venture Vincent et arrête la production. Il préfère renoncer à construire des motos plutôt que de réduire les coûts de production en diminuant leur qualité. Heureusement a légende est déjà né. Le modèle présenté à la vente est d’origine et n’a pas été restauré, elle est, comme on dit, « dans son jus » un état souvent préférable à une restauration trop parfaite. . L’immatriculation Anglaise est celle de la moto le jour de sa livraison et elle 07 928 miles au compteur (12 759 km). Il s’agit d’une série B, plus désirable que la plus courante série C, car elle est dotée d’une fourche à parallélogramme Brampton qui lui donne une allure très avant-Guerre. Quelques améliorations ont été apportées pour une utilisation courante, comme les carburateurs dell’Orto, un circuit électrique passé de 6 volts à 12 volts avec la mise en place d’un alternateur,reur électrique. Il faut noter que les carburateurs d’origine font partie du lot. La moto a été révisée intégralement chez le spécialiste Français, M. Godet. Cette moto roule très régulièrement et est en parfait état de marche. Il est rare de trouver un tel engin dans cet état d’origine.Estimation : 50 000 - 65 000 e

Artist or Maker: HRD Vincent

Date: 1949

Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)