WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 5: Triumph - GT6 MK2 - Année : - 1969 -

Automobiles de Collection - Motocars

by Leclere - Maison de ventes

23 October 2016

Marseille, France

Live Auction
Sold
  • Triumph - GT6 MK2 - Année : - 1969 -
  • Triumph - GT6 MK2 - Année : - 1969 -
  • Triumph - GT6 MK2 - Année : - 1969 -
Looking for the realised and estimated price?

Description: Marque : Triumph
Modèle : GT6 Mk2
Année : 1969
Nombre de places : 2
Nombre de cylindres : 6
Cylindrée (cm3) : 1998
Puissance (ch) : 95
Compteur : 24 019 km
Vitesse maximale (km/h) : 180
Production (nbre exemplaires) : 12 066
N° de série :1KC52086L

Literature: Dès le lancement du joli petit cabriolet Giovanni Michelotti, en 1962, le directeur technique de Triumph, Harry Webster, songeait à en dériver une version fermée. Il reçut le feu vert de sa direction et retourna aussitôt chez Michelotti en lui demandant d’utiliser le maximum de ce dont le styliste italien s’acquitta avec élégance sur le prototype X691, un coupé fastback reprenant toute la partie inférieure doté d’un très pratique hayon arrière. Malheureusement, les performances étaient en net recul, le petit quatre cylindres ���������������������������������������������������������le surpoids engendré par cette transformation. On décida d’adopter le six cylindres en ligne de 1 596 cm3 de la Vitesse qui s’avéra lui aussi un peu juste pour la tâche, si bien qu’on se tourna vers un autre six cylindres de la marque, le 1 998 cm3 de 95 ch de la Triumph 2000 qui, cette fois, se montra à la hauteur. Il sera associé à une boîte de vitesses mécanique à quatre rapports avec possibilité d’overdrive sur le 3e et 4e rapport. Trois coupés ��������avaient été engagés aux 24 Heures du Mans 1964. Leur pavillon avait été moulé sur le prototype de Michelotti et ils furent largement utilisés dans les campagnes de publicité par la suite. Une seule parvint à l’arrivée, mais en 1965, trois sur les quatre engagées y parvenaient. La nouvelle Triumph, baptisée GT6, fut dévoilée au Salon de Londres qui se tenait à Earls Court, le 19 octobre 1966. La GT6 a d’indéniables faux airs de Jaguar Type E. On note de nombreuses analogies, en plus du fastback, le bossage sur le capot moteur qui bascule lui aussi tout entier vers l’avant pour dégager l’accès à la mécanique ou encore le hayon arrière. L’habitacle est traité plus luxueusement que celui ���������������vec son tableau de bord en bois regroupant les instruments face au conducteur, ses moquettes et ses sièges plus confortables. Elle fut bien accueillie et rencontra un bon succès commercial, mais souffrait de la référence à ����������� Sur la GT6 MkII, présentée en 1968, l’une des �������tions essentielles concernait la suspension arrière à ressort à lames, issue de la Triumph Herald, critiquée sur les premières versions. L’installation de triangles inférieurs inver�������������������������������������������������yeux, résoud les problèmes de survirage observés sur le modèle précédent. Côté moteur on gagne 9 ch (104 ch), grâce à une nouv������������������������������������������������� Le 0 à 100 km/h est accompli en moins de 12 secondes, une très bonne performance à l’époque, et la vitesse maximale s’établit à près de 180 km/h. Esthétiquement, on reconnaît instantanément la MkII à ses pare-chocs surélevés qui masquent la calandre. Au Salon de Turin 1970, la GT6 devenait MkIII en adoptant �����������tions apportées à la quatrième sér���������������vec l’avant et l’arr������������.La version MkII fut produite à 12 000 exemplaires entre 1968 et 1970, contre 16 000 MkI de 1966 à 1968 et 13 000 MkIII de 1970 à 1973. La GT6 MkII est une voiture particulièrement séduisante, très typée, pullulant de détails accrocheurs et typiques des années 1960, comme son bouchon de réservoir apparent en aluminium, ses cabochons de feux arrière Lucas, ses ouïes au pied du pare-brise ou son bossage de capot. La voiture proposée ici est une GT6 MkII de juillet 1969 ������������������������������. Sa peinture bleu métallisé a été refaite récemment et ses chromes sont en bon état. La voiture est équipée de jantes à rayons chromées à écrou central. Des bananes de pare-choc avant de MkI ont été installées sur son pare-chocs avant pour assurer une meilleure protection. Elle est dotée de sièges de type baquet en cuir avec harnais de sécurité Ektor. Les moquettes de couleur noire sont en très bon état, l’ébénisterie de la planche de bord est en assez bon état, le volant en aluminium à jante bois est en bon état.����������������������tion normal est équipé d’un échappement inox et présente un bon fonctionnement. La voiture a participé à l’édition 2016 du Tour Auto.

Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)